Haut de page>
 

Infrastructures informatiques

 

Construisons ensembles de votre infrastructure informatique

Dans le contexte du foisonnement technologique actuel, il est difficile pour les décideurs d'obtenir des garanties sur la pérennité de leurs choix en termes d'infrastructure informatique. Entre la généralisation des services Cloud, l'avènement des logiques de Software Defined Datacenter, ou encore les infrastructures (hyper-) convergées, il est difficile d'identifier l'approche qui sera la plus à même de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs et aux contraintes de l'organisation. En effet, les besoins peuvent être changeants en termes de disponibilité, de capacité ou de performance des infrastructures mises en œuvre, car les volumétries de données et le nombre d'applications utilisées ont explosé au sein de la plupart des organisations. A l'inverse, les budgets informatiques ont eux peu évolué.

En parallèle, le phénomène de consumérisation de l'IT qui s'est opéré durant les dernières années a engendré une forte augmentation du niveau d'exigence des utilisateurs envers leur service informatique.

Dans une logique de BYOD, les utilisateurs s'attendent à être consultés dans le choix de leur outil de travail. Ils exigent toujours plus de mobilité, des garanties en termes de disponibilité et de performance des infrastructures mises à leur disposition.


Tebicom propose des prestations de services pluridisciplinaires qui permettent de construire l'infrastructure informatique adaptée à chaque besoin spécifique, depuis une simple extension jusqu'à une infrastructure complète. Chaque solution est intégrée dans un concept unifié réunissant des technologies de pointe dans les différents domaines.

 
 
 
 
 
 
 
 

Portfolio de solutions d'infrastructures

Les solutions proposées par tebicom comprennent sept domaines de compétences distincts et complémentaires, soit :

  • Datacenter : Ensemble des technologies réseau, stockage et computing destinées à la mise en oeuvre d'infrastructures centralisées au sein d'un ou de plusieurs centres de données
  • Data Management : Ensemble des technologies destinées à assurer la haute disponibilité des infrastructures de stockage (BCP/DRP), la gestion du cycle de vie des données (Ex : Archivage), et leur protection (Ex : Sauvegarde et restauration)
  • Enterprise Networking : Ensemble des technologies destinées à assurer la connectivité locale, filaire ou sans-fil (LAN/WLAN), à gérer l'interconnexion de différents sites tout en optimisant les performances, à rendre hautement disponibles certaines applications localement ou entre plusieurs datacenters, et à gérer les services réseaux de manière efficace (Ex : DNS, DHCP, IPAM, gestion des configurations, etc.)
  • Enterprise Security : Ensemble des technologies destinées à assurer la sécurité des réseaux (Next Gen Firewalling pour l'interne, le périméte, le datacenter ou la virtualisation), à fournir des services d'accès distant (SSL & IPSec VPN), à sécuriser les flux Web et Mail entrants ou sortants, à fournir différentes méthodes d'authentification forte (Certificats, hard & soft tokens, SMS, etc.), à protéger les postes et serveurs, physiques ou virtualisés, à proposer du chiffrement, et enfin à centraliser l'intégralité des logs d'une infrastructure
  • End-User Computing : Ensemble des technologies destinées à gérer les environnements utilisateurs (Postes fixes, mobiles, tablettes ou smartphones), qu'il s'agisse d'environnements physiques virtualisés, à mettre à disposition des applications (Déploiement, publication, streaming ou virtualisation)
  • Enterprise Communication : Ensemble des technologies destinées à proposer différents moyens de communication aux utilisateurs (Messagerie, IM, téléphonie, video et Web Conferencing), le tout en version Cloud ou on-premise
  • Service Management : Ensemble des technologies destinées à surveiller de manière proactive un environnement IT (Réseaux, serveurs et applications, postes client), et à automatiser ou orchestrer la configuration de tous les composants d'une infrastructure

 

Cloud computing

La notion de Clouding correspond simplement à la mise à disposition dynamique de ressources informatiques, soit internes à l'organisation (Private Cloud), soit externes (Public Cloud), soit de manière mixte (Hybrid Cloud).

Suivant les contraintes ou besoins spécifiques d'une organisation, certains vont adopter l'une ou l'autre des approches.

Que l'on parle de services internes ou externes, ils peuvent correspondre à la notion de Cloud uniquement s'ils consolident les qualités suivantes :

  • Elasticité : Les services proposés doivent pouvoir évoluer à la hausse de manière infinie, ce qui implique une logique de "scale-out" et d'over-provisionning des ressources, ou à la baisse.
  • Facturation à la consommation : Quelque soient le ou les critères utilisés, le Cloud implique de pouvoir proposer des services avec une logique de retro-facturation basée sur la consommation réelle des ressources (Ex : Capacité en Go, processing en Ghz, bande passante en Mbps, etc.)
  • Multi-tenancy : Le Cloud implique également de pouvoir mutualiser des infrastructures de manière massive pour de nombreux clients, en offrant des logiques de segmentation des données, de gestion adéquate des accès. Cette logique correspond à la création de bulles totalement indépendantes, pour que l'activité d'un client ou d'un utilisateur ne puisse en aucun cas péjorer celle d'un autre.
  • Haute disponibilité : Par défaut, lorsque vous souscrivez à un service Cloud, la notion de haute disponibilité doit être proposée de base, dans ce sens que les infrastructures ou applications sous-jacentes sont censées reposer sur des concepts offrant une disponibilité maximale.
  • Orchestration : Le Cloud implique enfin que toutes les opérations relatives à la création ou à la suppression d'un compte ou d'un environnement, à l'application d'un changement de contrat ou de configuration, soient 100% automatisables et transparentes pour les utilisateurs.